Villers-la-Faye: la réhabilitation forestière pédagogique biodiverse de Villers-la-Faye. Bourgogne (Fr). Années scolaires 2008-2019.


Villers-la-Faye est une commune française située dans le département de la Côte d’Or, non loin de la commune de Premeaux-Prissey sur laquelle une réhabilitation forestière pédagogique a été réalisée avec l’appui technico-pédagogique de Forestiers du Monde®, par les écoliers du Regroupement Pédagogique Intercommunal de Premeaux-Prissey et Quincey sur l’année scolaire 2006-2007 ( lire à ce sujet l’article publié sur notre site Internet).

Monsieur Pierre-Alexandre PRIVOLT, en sa qualité de Conseiller général du canton de Nuits Saint Georges, sollicité pour un appui financier au projet sur la commune de Premeaux-Prissey, est venu en personne découvrir le site. Il a demandé à Forestiers du Monde d’étudier la faisabilité d’un projet similaire sur la parcelle 51 de la forêt communale de Villers-la-Faye dont il est également Maire.

[mapsmarker marker= »11″]

Le 3 décembre 2007, Forestiers du Monde® – Côte d’Or adressait à Monsieur le Maire de Villers-la-Faye une proposition pour la réhabilitation forestière biodiverse de la parcelle 51 de sa forêt communale dont vous découvrez l’état ci-dessus photographié à la date du 26 avril 2008.

Réhabilitation forestière pédagogique biodiverse de Villers-la-Faye. Année 2007-2008.

Par délibération de son conseil municipal du 15 janvier 2008, le commune nous confie la conduite du projet de réhabilitation forestière pédagogique biodiverse de la parcelle 51 de la forêt communale.

Forestiers du Monde® affecte alors une première contribution financière d’un montant de 1500 € TTC à la réalisation de ce projet. A ce stade du projet, il est important de préciser que Forestiers du Monde®, apporte bénévolement tout appui technico-pédagogique pour le montage et la conduite du projet afin d’assurer sa réussite. Elle remettra gratuitement le guide pédagogique « Bâtir la forêt. Ensemble, développons la biodiversité et luttons contre l’effet de serre » à chaque écolier engagé dans le projet (ouvrage qu’il gardera durant toute sa scolarité élémentaire). Le montant de 1500 e TTC affectés à ce projet est issu du cadre de la convention « compensation carbone » signée le 28 décembre 2007 avec la délégation bourgogne d’Électricité de France alors représentée par Marc BENNER. Cette convention favorise la mise en œuvre de projets pédagogiques d’éducation à l’environnement au profit d’écoliers. Elle offre la possibilité à Forestiers du Monde® de procéder à l’acquisition de matériels forestiers (plants forestiers et protections). Les créations forestières pédagogiques biodiverses contribuent à la compensation d’émissions carbone générées par certaines activités d’EDF-Bourgogne tels que les déplacements routiers en véhicules fonctionnant à l’énergie fossile. Une fois ce montant utilisé, le financement devra être assumé par la commune de Villers-la-Faye.

S’agissant d’une parcelle relevant du régime forestier (lire nos articles relatifs au régime forestier), l’Office National des Forêts (ONF) est consulté au regard des dispositions de l’article R 214-19 du code forestier (version en vigueur en mars 2015). Celui-ci répond par courrier daté du 31 janvier 2008 que la proposition de Forestiers du Monde® est parfaitement compatible avec le document d’aménagement forestier en vigueur ( 2003-2022) rédigé par l’ONF et consultable en mairie.

En effet, le document d’aménagement élaboré par l’Office national des forêts, gestionnaire régalien de la forêt communale de Villers-la-Faye, prévoit un reboisement pour cette parcelle (pages 10 et 15) sans autre précision. Il y est fait état d’une volonté de conduire une sylviculture orientée vers une plus grande diversité biologique (paragraphe 2.7.3) et l’absence actuelle d’opération en faveur de la biodiversité (paragraphe 5.2.3).

Ainsi, le projet de réhabilitation forestière pédagogique s’inscrit-il donc parfaitement dans l’esprit de ce document d’aménagement. Forestiers du Monde® envisage de réaliser ultérieurement quelques relevés entomologiques et botaniques en mesure d’alimenter éventuellement la rubrique « Espèces remarquables » (paragraphe 1.6.1).

Contact est également pris avec le garde forestier du service forestier ONF local en la personne de Monsieur Francis CHIONO, service en charge de la mise en œuvre du régime forestier dans l’intérêt de la commune propriétaire.

Les écoliers s’approprient le site et effectuent le 26 avril 2008 une première visite. Ils partent à pied de l’école du village de Villers-la-Faye et sont accueillis par Monsieur le Maire, Madame Sylvie JOUVENCEAU et Jean-Noël CABASSY, membres bénévoles de Forestiers du Monde®. Au cours de cette visite sur le terrain, des spécimens naturalisés d’espèces sauvages de la faune métropolitaine seront présentés aux écoliers. L’objectif est bien de présenter aux écoliers , dans leur habitat naturel , les espèces susceptibles de recoloniser cet espace qui sera peu à peu rendu à la nature dans les prochaines années. Sont alors exposés devant les écoliers le hérisson d’Europe (Eurinaceus europaeus), l’écureuil roux d’Europe (Sciurus vulgaris), le geai des chênes (Garrulus glandarius), le pic noir (Dryocopus martius), la pipistrelle commune (Pipistrellus pipistrellus), une lucane cerf volant (Lucanus cervus) ainsi que le Damier du frêne (Euphydryas maturna). Ces spécimens, dont la plupart appartiennent à des espèces protégées ont été spécialement empruntés au Muséum Jardin des sciences de Dijon dans le cadre d’une autorisation préfectorale de détention, transport et exposition obtenue par Forestiers du Monde® pour ces projets pédagogiques.

Présentation de spécimens naturalisés. Réhabilitation forestière pédagogique biodiverse de Villers la faye.

Ils sont également reçus le 31 mai 2008 sur le site de la réhabilitation forestière pédagogique biodiverse de Premeaux-Prissey (lire notre article à ce sujet) afin de découvrir le travail des écoliers du RPI local et observer un site déjà réhabilité en devenir.

Accueil des écoliers sur le site de la réhabilitation forestière biodiverse de Premeaux-Prissey.

Au cours de l’année scolaire 2008-2009, Forestiers du Monde® recherche comment, par une sélection d’essences arborées et par leurs implantations, assurer une biodiversité optimale. Deux hypothèses sont élaborées et proposées au conseil municipal. En juillet 2009, Madame Dominique NOEL, professeure des écoles, avec l’appui de Jean-Noël CABASSY, membre de Forestiers du Monde® rédige et dépose un dossier présentant ce projet auprès du réseau interministériel « A l’École de la Forêt » afin qu’il obtienne le label national. Le label « A l’École de la Forêt » assure que le projet de réhabilitation écologique pédagogique répond aux exigences du programme officiel de l’Éducation nationale.

  • Samedi 7 novembre 2009, Monsieur Pierre-Alexandre PRIVOLT, Maire de Villers la Faye, convoque tous les acteurs de cette réhabilitation écologique pédagogique à la réunion d’engagement. Outre l’équipe en enseignante composée de Mesdames Dominique NOEL et Caroline ROUARD, sont également présents Jean-Noël CABASSY (Forestiers du Monde®), de nombreux conseillers municipaux, le garde forestier Francis CHIONO (Office National des Forêts) et Madame Mélanie PERROT représentant la société INDREXT. Il ressort de cette rencontre que toutes les conditions sont maintenant réunies pour engager l’action pédagogique dès l’année scolaire 2009-2010. Il est temps désormais d’achever la préparation du terrain. Une liste des travaux préalables à la plantation est dressée. Les travaux sont engagés en novembre 2009 et achevés en mars 2010 par la société INDREXT qu’il convient ici de remercier.

Le terrain de la réhabilitation forestière biodiverse de Villers la Faye en Mars 2010.

  • Mardi 9 décembre 2009: notification officielle de l’attribution du label interministériel « A l’École de la Forêt » au Regroupement Pédagogique Intercommunal pour son projet de réhabilitation forestière pédagogique biodiverse.
  • Samedi 6 février 2010: pose du premier cadre

Une équipe de bénévoles de Forestiers du Monde® composée de Claude VIGOT, Jérémy BERTHIER, Bernard LECLERCQ et Jean-Noël CABASSY pose le cadre pour les jalons. Les lignes sont ainsi préparées afin que les écoliers puissent installer les jalons. L’équipe de bénévoles constate que le terrain est particulièrement difficile, tassé par les multiples travaux de préparation. Il est donc décidé de procéder sur les 8 premières lignes de plantation à un sous-solage. Cette opération consiste à faire passer dans le sol à 50 cm de profondeur une griffe qui e, défonçant le sol, facilitera la plantation et l’installation racinaire ultérieure des jeunes plants. Ce travail est confié à la S.A.R.L. des quatre vents dirigée par Monsieur Emmanuel MIGNARDOT, société installée à Fixin, non loin de Villers-la-Faye. Il est demandé que ce travail soit achevé si possible devant les écoliers afin qu’ils puissent découvrir l’outil, la griffe de sous-solage et l’intérêt dans le cas présent de ce travail du sol préalable à la plantation forestière.

Pose du premier cadre. Réhabilitation forestière pédagogique biodiverse de Villers-la-faye en février 2010.

En accord avec l’enseignante porteuse du projet, Madame Dominique NOEL, le programme d’engagement des écoliers sur le terrain est arrêté:

  • Vendredi 12 mars 2010: pose des 416 jalons

Le soleil et les écoliers étaient au rendez vous ainsi que quelques mamans et papas, un adjoint de la commune et Monsieur Alain BOUDIER, cantonnier; tous venus épauler les deux bénévoles de Forestiers du Monde® (Jérémy BERTHIER et Jean-Noël CABASSY) pour installer les 416 jalons en bambous qui faciliteront la plantation programmée les vendredis 19 et 26 mars 2010.

Le travail de sous-solage était achevé lors de l’arrivée des « écoliers à 14h30 sur la parcelle. Les consignes ont été données et le travail réparti: les adultes tirent les lignes de plantation, les écoliers mesurent les distances entre chaque ligne et plantent les jalons. Entre chaque ligne de plantation, une distance de 3,5 mètres permettra ultérieurement les travaux liés à la sylviculture et la récolte des bois (enjeu naturellement pris en compte dans le projet dès sa conception). Sur les lignes, les plants sont installés tous les deux mètres. En deux heures, les 416 jalons sont plantés. Bravo et merci à toutes et à tous !

Implantation des jalons. Réhabilitation forestière pédagogique biodiverse de Villers la Faye vendredi 12 mars 2010.

Le texte des écoliers:

« Vendredi 12 mars 2010, nous sommes allés sur la parcelle que nous voulons planter, avec nos enseignantes et des parents. Nous avons retrouvé Jean-Noël de Forestiers du Monde® pour poser les jalons. Un jalon est une brindille de bambou ou de plastique. il permet de repérer l’emplacement où l’on va planter les arbres. Les jalons doivent être bien alignés, afin de faciliter le passage des tracteurs qui feront l’entretien et l’exploitation de la forêt. Il fallait doc prendre des mesures précises pour respecter un écartement régulier entre les jalons. Le travail s’est organisé en groupes: des élèves reportaient des mesures à l’aide d’une corde, d’autres posaient les jalons, deux enfants en vérifiaient l’alignement, enfin, quelques une se chargeaient du nettoyage du terrain. Il fallait maintenant attendre une semaine pour pouvoir planter les arbres. »

  • Vendredi 19 mars 2010: Mise en terre des 416 premiers plants d’arbres et d’arbustes.

Sélectionnés par Forestiers du Monde® afin de développer au sein de cette forêt une biodiversité optimale, les plants forestiers, les protections biodégradables et leurs tuteurs ont été achetés auprès du pépiniériste forestier NAUDET dont le siège social est situé à Leuglay (Côte d’Or – Bourgogne).

Les écoliers étaient au rendez vous. Le soleil aussi sans oublier tous les adultes bénévoles. Les plants avaient été réceptionnés sur le site ce vendredi matin par Mr Alain BOUDIER, employé de la commune de Villers-la-faye qui n’hésitera jamais à épauler les écoliers.

Alain BOUDIER épaule les écoliers. Réhabilitation pédagogique biodiverse de Villers la Faye. 19 mars 2010.
On fera observer que les plants seront protégés de la dent des grands et petits herbivores par des protections écologiques puisque biodégradables. En effet, les éco-protections achetées sont en bambou. Celui ci se décompose naturellement au fil des ans. Cette décomposition naturelle, outre son caractère écologique, évite également le fastidieux travail de récupération des gaines ordinaires en plastique, travail onéreux qui n’est donc parfois pas effectué, les gaines plastiques étant alors purement abandonnées dans le peuplement forestier.

Le texte des écoliers:

« Vendredi 19 mars 2010, nous sommes retournés sur la parcelle pour planter les arbres et les arbustes. Pour bien planter un arbre, il faut creuser un trou, enlever le godet en plastique autour du plant; ensuite, il faut enfouir les racines dans la terre; reboucher et enfin tasser. Pour protéger les jeunes pousses des animaux, il faut mettre une protection. Les parents maniaient les pioches pour creuser et nous aider. Les protections biodégradables en bambou étaient difficiles à fixer, alors, nous nous sommes aidés des jalons. Un journaliste du Bien Public était présent pour préparer un article. Trois personnes de EDF étaient venus observer notre plantation. Cette société compense ses rejets de CO² en finançant la reforestation de Forestiers du Monde®. Aujourd’hui, nous avons planté environ trois cents plants. Nous achèverons la semaine prochaine. »

Il aura fallu stopper les écoliers pour que nous puissions poursuivre la plantation le vendredi 26 mars 2010. Nous tenons à les remercier toutes et tous ici. Remercions ici également Mr Alexandre PRIVOLT, Maire de la commune venu prêter main forte, Mr Marc BENNER, Délégué régional d’EDF en Bourgogne assisté de Mrs Marc REY et Hervé BESSERER.

Accueil de la presse. Réhabilitation pédagogique biodiverse de Villers la faye. Vendredi 19 mars 2010.

Juste une question Jean-Noël: « Et qui va arroser nos plants ? » demande l’un des écoliers alors prêt à partir. La pluie, juste la pluie qui sera d’ailleurs au rendez vous samedi 20 mars 2010 !

La couverture médiatique de l’événement:

  • Article intitulé « Un bel acte citoyen » publié dans le journal « Le Bien Public », édition dijonnaise du samedi 20 mars 2010. cet article est annoncé en UNE de l’édition dijonnaise et annoncé sous le titre « Villers la Faye: une forêt pédagogique« .
  • Article intitulé « Le bon sens des essences » publié dans le journal « Le Bien Public », édition beaunoise du lundi 22 mars 2010. Cet article est annoncé en UNE du feuillet « Beaune » et annoncé sous le titre « La leçon de choses« .
  • Article intitulé « EDF et Forestiers du Monde® plantent à Villers-la-Faye » publié dans le journal « Le Journal du Palais », édition du 22 au 28 mars 2010, n°4177.
  • Article intitulé « Des centaines d’arbres contre l’impact Carbone » publié dans le journal hebdomadaire « Ecoplus 21 » du 1er avril 2010, n°259
  • Article intitulé « Une forêt pédagogique biodiverse sur une ancienne décharge à Villers la Faye » publié dans le journal « Maire en Côte d’Or », n°82 de juillet 2010.

 

  • Vendredi 26 mars 2010: Achèvement de la première phase des travaux de plantation.

Ce vendredi, le temps était à la pluie. Le sol était bien lourd et collant mais finalement la dernière centaine de plants forestiers est mise en terre en moins de deux heures. Les adultes bénévoles, venus en nombre, ont épaulé une fois encore les écoliers.

Fin de la première phase de plantation. 26 mars 2010. Réhabilitation forestière pédagogique de Villers la Faye.

Alain BOUDIER a même réussi à trouver trois balles de vieille paille qui serviront à pailler les plants afin de limiter la concurrence des espèces herbacées juste au pied des plants. Cet été, la paille conservera une relative humidité favorable à la croissance des plants. La paille posée au sol est tassée et des cailloux l’empêchent de s’éparpiller. Les plants forestiers sont ainsi bien protégés.

Protection des arbustes. 26 mars 2010. Réhabilitation forestière pédagogique de Villers la Faye.

La première étape de cette réhabilitation forestière pédagogique biodiverse est achevée. Il est désormais prévu de revenir sur site en mai ou juin 2010 pour observer la bonne reprise des plants. Ce sera aussi l’occasion de faire une leçon de botanique pour identifier les essences sélectionnées pour ce projet. Notons également la présence de Madame Jacqueline PUYRAVAUD, professeure de biologie au collège Saint Cœur de Beaune. Il est vrai qu’il reste encore plus de 600 plants à mettre en terre en novembre 2010 sur ce site et que l’aide d’une classe de collégiens serait précieuse ! Ils pourraient aussi s’inspirer à leur tour de ce projet pour bâtir leur propre forêt pédagogique biodiverse sur … Beaune ! Affaire à suivre !

La première plantation est achevée. 26 mars 2010. Réhabilitation forestière pédagogique de Villers la Faye.

Alors quelles sont les essences sélectionnées par Forestiers du Monde® et notamment son référent « Écologie forestière » en la personne de Bernard LECLERCQ, Docteur d’État en écologie, pour développer dans cette forêt communale de Villers-la-faye la biodiversité végétale ordinaire, propice naturellement au développement de la biodiversité animale ? Bernard LECLERCQ s’est mis au travail et a élaboré une liste des espèces végétales qui seront plantées dans cette parcelle. Cette liste comprend des essences forestières arborées et arbustives. Leurs implantations ne sont pas non plus le fruit du hasard mais le produit d’une réflexion dont cette réhabilitation forestière pédagogique constitue une expérimentation. Sont ainsi retenues les espèces dont la liste est ici présentée. Certaines constitueront les arbres de futaie, d’autre les arbres dominés et les dernières la strate arbustive. Rarement, pour ne pas dire jamais, les sylviculteurs n’introduisent autant de diversité végétale dans leurs opérations de boisement ou de reboisement. Pour autant, le volet « production de bois » n’est pas oublié, notamment par la disposition des lignes de plants qui permettent l’exploitation forestière ultérieure, mais comme chaque fois au sein des réalisations menées par Forestiers du Monde®, la protection et le développement de la biodiversité » sont aussi importants que la production de bois. C’est ainsi que Forestiers du Monde® développe le concept novateur de création forestière biodiverse.

La surveillance du site est opérée par le passage régulier de membres de Forestiers du Monde®. Ainsi, voici comment se présente le site en septembre 2010 ( Cliché Sylvie JOUVENCEAU / Forestiers du Monde®).

La première plantation est photographiée au printemps 2010. Réhabilitation forestière pédagogique de Villers la Faye.

Nous vous proposons de suivre désormais l’avancement de ce projet au fil des années scolaires.

Année scolaire 2010-2011

Au regard de la pression exercée par les grands herbivores et l’abroutissement constaté des jeunes plants, décision fut prise de procéder à l’installation de grandes protections en bambou biodégradable autour des seuls arbres ( les arbustes supportent l’abroutissement. Par ailleurs, ils ne sont pas destinés par nature à devenir des arbres !). Ce sont ainsi 100 grandes protections qui seront installées par les écoliers.

Installation des grandes protections biodégradables en bambou. Réhabilitation pédagogique biodiverse de Villers-la-Faye. Année scolaire 2010-2011.

Désormais, la plantation est mieux protégée contre les grands herbivores !

Signalétique. Réhabilitation pédagogique biodiverse de Villers-la-Faye. Année scolaire 2010-2011.

Puis une surprise attend les écoliers: ils vont en effet procéder à la remise en liberté de dizaine d’escargots d’espèces locales collectés quelques jours auparavant par Madame Jeannine PICOCHE, membre de Forestiers du Monde®, dans son jardin dijonnais.

Surprise: le relâché d'escargots. Réhabilitation pédagogique biodiverse de Villers-la-Faye. Année scolaire 2010-2011.

En effet, son jardin naturel héberge des centaines d’escargots qu(‘elle désire voir ailleurs que sur ses salades mais en vie. Aussi, l’idée fut de les relâcher dans notre forêt biodiverse en devenir. Les dizaines d’escargots seront déposés délicatement au pied et entre les plants, avec méthode afin d’éviter tout écrasement.

Relâché d'escargots. Réhabilitation pédagogique biodiverse de Villers-la-Faye. Année scolaire 2010-2011.

Année scolaire 2011-2012

En mai 2012, les écoliers engagent sur le terrain la phase 2: après une préparation un peu tardive de la surface prévue en plantation, les écoliers poursuivent la reforestation biodiverse. Ils vont planter à nouveau des plants d’arbres et d’arbustes selon une liste et une disposition prévue par Bernard LECLERCQ, référent « Écologie forestière » de Forestiers du Monde®. Les plus grands écoliers seront préalablement venus sur le terrain afin de positionner les jalons en bambou.

Bien que cette plantation soit tardive puisqu’effectuée les 14 et 15 mai 2012, elle bénéficiera d’excellentes conditions de reprise puisque l’été 2012 sera particulièrement  pluvieux; Par ailleurs, les écoliers auront également paillé les plants.

Livraison de la paille. Phase 2. Réhabilitation pédagogique biodiverse de Villers-la-Faye. Année scolaire 2011-2012.

Les premiers écoliers plantent accompagnés de leur professeur Madame Dominique NOEL.

Plantation avec la classe de Madame Dominique NOEL. Réhabilitation forestière pédagogique biodiverse de Villers-la-faye. Année scolaire 2011-2012.

Puis le 15 mai 2012, c’est au tour des écoliers de la classe de Monsieur Damien BREUILLOT.

Plantation avec la classe de Monsieur Damien BREUILLOT. Réhabilitation forestière pédagogique biodiverse de Villers-la-faye. Année scolaire 2011-2012

Le garde forestier de l’Office national des forêts en la personne de Francis CHIONO passera contrôler les travaux de plantation réalisés sur cette parcelle 51 de la forêt communale de Villers-la-Faye, forêt relevant du régime forestier.

Contrôle de la plantation pédagogique par le garde forestier. Réhabilitation forestière pédagogique biodiverse de Villers-la-faye. Année scolaire 2011-2012

Cette année scolaire 2011-2012 fut aussi celle de la découverte d’un autre aspect complémentaire du développement de la biodiversité locale: la protection contre les espèces invasives exotiques.

Le 15 juin 2012 est engagée sur le terrain le lutte contre une espèce exotique envahissante: la renouée du Japon (Fallopia japonica). Cette espèce végétale est présente à Villers-la-Faye depuis de nombreuses années. Elle colonise le terrain de l’ancienne décharge que les écoliers réhabilitent en forêt en y installant la plus grande biodiversité végétale possible ! Amenée sur ce site probablement par des dépôts de terre des jardins aux alentours, la renouée concurrence nos jeunes plants et la végétation d’accompagnement du fait de sa croissance très rapide au printemps, en les privant de lumière sous son feuillage très dense, voire en les rabattant au sol.

La renouée du Japon est une plante herbacée originaire d’Asie du Sud-Est où elle est utilisée notamment pour ses propriétés médicinales. Elle a été introduite en Europe au milieu du XXième siècle. C’est surtout une plante vigoureuse à croissance très rapide, avec des tiges creuses, rougeâtres, voisines de celles du bambou, pouvant atteindre 3 mètres de haut. Sa croissance peut atteindre plusieurs centimètres par jour.

Limitation de la renouée du Japon (Fallopia japonica). Réhabilitation forestière pédagogique biodiverse de Villers la Faye. Année scolaire 2011-2012.

Nos méthodes de lutte contre la renouée du Japon (Fallopia japonica).

Pour tenter d’éradiquer cette espèce au sein de notre forêt biodiverse en évolution, les écoliers et leur enseignant réaliseront avec l’aide d’Alain BOUDIER les deux actions suivantes:

  • un fauchage de la renouée pour affaiblir les rhizomes. De plus, les tiges coupées sont regroupées et mises en tas pour éviter au maximum le bouturage naturel qui conduit à un prolifération très rapide. Le broyage est donc proscrit !
  • La pose de tôles sur les deux zones fauchées pour stopper le développement de la partie aérienne en coupant la lumière. Cette méthode peu onéreuse a l’avantage de stopper la repousse des tiges mais encore faut-il que les tôles sont de taille supérieure à la tache de renouée traitée ! Les tôles seront retirées lors des travaux de préparation du sol programmée en mars 2013.

Dépose de tôles pour lutter contre la renouée du Japon. Réhabilitation forestière pédagogique biodiverse de Villers la Faye. Année scolaire 2011-2012.

Rappelons ci la résolution du 20 avril 2012 du Parlement Européen traitant de la biodiversité laquelle consacre 5 articles (n°95 à 99) à la lutte contre les espèces envahissantes. L’accélération de la disparition de la diversité biologique sur Terre est constatée depuis le début du XXième siècle. Outre la disparition d’espèces autochtones, il faut également lutter contre celles qui envahissent le territoire européen. Aussi considérant que les frontières de l4europe ont déjà été traversées par plus de 11 000 espèces exotiques dont au moins 15% sont envahissantes et nuisent à la biodiversité, le Parlement Européen demande que soit élaboré une politique commune de l’Union Européenne portant sur la prévention, la réaction rapide, l’éradication et la gestion des espèces exotiques envahissantes.

Lutte contre la renouée du Japon (Fallopia japonica). Réhabilitation forestière pédagogique biodiverse de Villers la Faye. Année scolaire 2011-2012.

Mais le 15 juin 2012 fut aussi l’occasion de remettre une nouvelle fois en liberté des dizaines d’escargots d’espèces locales collectés quelques jours auparavant par Madame Jeannine PICOCHE, membre de Forestiers du Monde®, spécimens collectés dans son jardin dijonnais. En effet, son jardin naturel héberge des centaines d’escargots qu’elle désire voir ailleurs que sur ses salades mais en vie. Aussi, l’idée fut de les relâcher dans notre forêt biodiverse en devenir.

Remise en liberté d'escargots collectés sur Dijon. Réhabilitaion forestière pédagogique biodiverse de Villers la Faye. Année scolaire 2011-2012.

Année scolaire 2012-2013

Cette année, les écoliers procéderont à la plantation du troisième collectif ou bosquet biodivers comprenant 135 arbres et arbustes situé au Nord de la parcelle. Auparavant, il convient de préparer le terrain.

Le vendredi 8 mars et le lundi 11 mars 2013, la SARL des quater vents dirigée par Monsieur Jérôme MIGNARDOT est chargée d’étaler sur les zones à planter en mars-avril 2013 et sur l’année scolaire 2013-2014 la terre provenant d’un décaissement du sol opéré à l’occasion d’une nouvelle construction sur la commune. Un décompactage du sol sera également opéré à cette occasion.

Derniers travaux de préparation du sol. Réhabilitation forestière pédagogique biodiverse de Villers la faye. Année scolaire 2012-2013.

Le terrain est désormais prêt sur l’ensemble de la surface restant à reboiser.

Le terrain est totalement prêt. Réhabilitation forestière pédagogique biodiverse de Villers la faye. Année scolaire 2012-2013

Nous avons profité de la présence de la pelle mécanique poir décaisser sur 30 à 40 cm de profondeur les principales zones de présence avérée de la renouée du Japon contre laquelle nous luttons. La terre avec les rhizomes a été déposée sur les souches stockées en limite de la parcelle. nous observerons les éventuelles repousses et les traiteront par recouvrement opaque si nécessaire.

Le sol décaissé contenant les rhizome sde la renouée. Réhabilitation forestière pédagogique biodiverse de Villers la faye. Année scolaire 2012-2013

La pose des jalons en bambou fut réalisée vendredi 29 mars 213 après midi avec la classe des plus grands écoliers. Et c’est alors que la neige tombe que les écoliers manipulent les jalons, le triple décamètre et  indiquent les emplacements des futurs plants d’arbres et d’arbustes avec l’appui d’Alain BOUDIER employé de la commune de Villers-la-faye et Francis CHIONO, garde forestier de l’Office National des Forêts venu lui aussi prêter main forte.

Implantation des jalons. Réhabilitation forestière pédagogique biodiverse de Villers la faye. Année scolaire 2012-2013

Bernard LECLERCQ profite des derniers instants de présence des écoliers sur le terrain pour expliquer comment certaines espèces végétales peuvent se reproduire en développant au niveau des racines des bourgeons qui forment des drageons. Ces drageons donnent naissance à de nouveaux arbres de la même espèce naturellement. L’illustration est ici réalisée avec un plant d’Amélanchier des bois (Amalanchier ovalis).

Les drageons de l'Amélanchier des bois. Réhabilitation forestière pédagogique biodiverse de Villers la faye. Année scolaire 2012-2013

Ce sont les plus petits écoliers, les classes de CP, venus à pied depuis l’école sous la conduite de Madame Isabelle PAILLARD, Directrice du pôle scolaire de Villers-la-Faye et accompagnés de leurs professeurs, qui engagent la plantation des seuls arbustes ce vendredi 5 avril 2013 en matinée. Les conditions météorologiques sont idéales; La paille achetée à un agriculteur a été livrée la veille.  Alain BOUDIER vient une nouvelle fois prêter main forte ainsi que France CHIONO le garde forestier.

Les plus grands écoliers étaient attendus quant à eux vendredi 3 mai 2013 pour mettre en terre les plants des espèces arborées. Mais les conditions météorologiques de ce printemps 2013, particulièrement pluvieux nous ont contraints à reporter la plantation au dimanche 2 juin 2013 en matinée.

Ainsi, avec l’accord du conseil municipal de Villers la faye qui se chargea d’informer les villageois et Madame la Directrice du RPI qui se chargea d’informer les écoliers et leurs parents, ce sont cette fois tous les citoyens de Villers-la-faye qui furent invités à planter une quarantaine de plants d’arbres le dimanche matin 2 juin 2013. Les écoliers, parents et grands parents intéressés par le projet se sont ainsi présentés à 9h30 sur le site pour creuser les trous et achever cette nouvelle phase de plantation.

Ce fut ici l’occasion d’évoquer le Plan Régional volontaire d’actions en faveur du Damier du frêne (Euphydryas maturna), papillon forestier en voie de disparition et dont la Bourgogne abrite les dernières populations. Forestiers du Monde® s’est engagée à élaborer ce Plan régional d’actions pour tenter de le sauver !

Affiche "Développons en Côte d'Or la biodiversité. Action en faveur du Damier du frêne".

Affiche « Développons en Côte d’Or la biodiversité. Action en faveur du Damier du frêne ».

Année scolaire 2013-2014

Année scolaire 2014-2015

Année scolaire 2015-2016

Print Friendly, PDF & Email

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *