Appel à la mobilisation citoyenne pour sauver la forêt de Selongey dont le défrichement est programmé par le conseil municipal afin de permettre à l’opérateur TSE d’installer ses panneaux photovoltaïques ! 7


Citoyennes, Citoyens,
La situation est grave. Sur la commune de Selongey en Côte d’Or, 27 ha de forêt communale vont être sacrifiés sur l’autel du profit.

Commune de Selongey

 
Des centaines d’arbres vont tomber pour laisser place à des panneaux solaires, des milliers d’insectes, d’oiseaux et de plantes sauvages qui ne demandaient qu’à vivre vont être broyés, écrasés décimés pour fabriquer de l’énergie solaire afin d’alimenter une usine à gaz d’hydrogène.

Plan de situation forêt communale de Selongey en sursis

 

Le maire de Selongey et TSE le promoteur de ce projet nous font croire qu’il s’agit d’un projet écologique mais comment osent ils alors qu’il verra le jour sur un cimetière !

Courrier réponse Mairie de Selongey 7 janvier 2021

Alors, nous en appelons à vous, à vous tous, citoyennes, citoyens, membres d’associations de protection de la nature, citoyens libres, forgés par les valeurs de notre République nait de la Constituante qui en 1791 instaura, souvenons-nous, la conservation des forêts, la conservation !
Acceptons-nous en 2021, sur l’autel du profit pour quelques-uns, que notre patrimoine forestier, bien commun de l’Humanité, soit toujours et encore dilapidé ?
Acceptons-nous de laisser à nos enfants des parcs de panneaux solaires et des usines à gaz là où la vie sauvage s’épanouit, là où les oiseaux s’égayent, là où les papillons butinent ?

Parcelles en sursis de la forêt communale de Selongey

 
Nous pleurons de voir la forêt tropicale brulée, alors n’acceptons pas non plus qu’en France, en Côte d’Or, à Selongey, des élus signent l’arrêt de mort de la forêt communale.
N’acceptons plus qu’on nous présente des projets industriels mal conçus par des chefs d’entreprise toujours incapables de concilier développement économique et protection de l’environnement.
Ne nous laissons pas abuser par les discours économiques alors que les bilans écologiques, lorsqu’ils sont fait, démontrent la perte de la biodiversité. Exigeons que le bilan carbone de cette usine a gaz qui naitra sur le cimetière de la vie sauvage soit présenté car il démontrera que ce projet industriel aggrave le dérèglement climatique.
Utilisons notre pouvoir de citoyen et refusons l’inacceptable. Refusons qu’on détruise toujours et encore la vie sauvage. Refusons qu’on nous parle d’argent quand la forêt est la monnaie d’échange.

Non au défrichement de la forêt communale de Selongey

Armons nos crayons et diffusons largement cet appel à la mobilisation citoyenne contre la déforestation de Selongey sur les réseaux sociaux, lançons des pétitions, écrivons aux élus de Selongey, adressons notre indignation à l’opérateur TSE dont le siège est à VALBONNE dans les Alpes Maritimes !
Alors, je vous en conjure, citoyennes, citoyens, rejoignez les rangs des protecteurs de la nature, des garants de la vie. Rejoignez les associations de protection de l’environnement engagées contre la déforestation. Rejoignez les Sentinelles de la Montagne Dijonnaise, rejoignez Extinction rébellion, Rejoignez Forestiers du Monde® et soutenez leurs luttes pour la vie, pour la forêt. Toutes ces associations savent aujourd’hui le combat qu’il faut engager pour stopper ce nouveau projet de déforestation, là devant nos yeux.
 
Vous l’avez compris, si nous n’y prenons pas garde, toutes nos forêts vont y passer, ha par ha, projet industriel après projet industriel, et toujours pour un avenir qu’on nous assure meilleur. Mais comment osent-ils ?
 
En 2019, alors que le circuit automobile de vitesse de Dijon-Prenois avait programmé le défrichement de 41 ha de la forêt communale de Prenois, des citoyens de Prenois se sont concertés et ont fondé une association de défense de la nature. En 4 mois, ils ont sauvé leurs forêts.
Citoyens de Selongey, vous pouvez réussir la même chose !
 
Et ces 27 ha de la forêt communale de Selongey dont votre conseil municipal a voté la destruction, exigez qu’ils constituent la première réserve naturelle de votre commune !

La forêt communale de Selongey

Quand le dernier arbre aura été abattu, quand la dernière rivière aura été empoisonnée, quand le dernier poisson aura été péché, alors on saura que l’argent ne se mange pas. Géronimo
 
N’hésitez pas à signer la pétition lancée par Kathline:
 
 
Print Friendly, PDF & Email

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 commentaires sur “Appel à la mobilisation citoyenne pour sauver la forêt de Selongey dont le défrichement est programmé par le conseil municipal afin de permettre à l’opérateur TSE d’installer ses panneaux photovoltaïques !

  • Rachet

    Il y a probablement des terrains en friches, des terres non cultivables qui peuvent servir à l’implantation de panneau solaires.
    Un arbre met 50, 100 ou 200 ans à grandir.
    Comment osez vous tuer un arbre qui a fournit tant d’oxygène, en 3 minutes avec une tronçonneuse?
    Réfléchissez un peu, messieurs les élus locaux. Vous êtes en capacité d’être responsable ou alors démissionnez.
    Des citoyens compétents prendront vos postes.
    Martial

    • Jean-Noël CABASSY Auteur de l’article

      M. Martial RACHET, Bonjour. Merci pour votre message de soutien. Nous partageons votre analyse; Rien ne doit plus désormais justifier le moindre défrichement de forêt ! Nous estimons désormais que la surface forestière française ne progresse plus. Rien qu’en Côte d’Or (département concerné par le projet de défrichement de la forêt communale de Selongey), les données publiées par l’Inventaire Forestier National (IFN) attestent d’une déforestation de 90 hectares entre 1990 et 2004. Nous ne disposons pas de données plus récentes mais regardons simplement autour de nous. Combien de nous observent aujourd’hui des afforestations (installation d’une forêt sur des terres non boisées) et combien observent des défrichements. A nous de nous mobiliser pour exiger l’interdiction des défrichements par la loi forestière. Merci de faire circuler la pétition car d’autres projets sont déjà programmés et les citoyens doivent être alertés. Salutations forestières citoyennes. Jean-Noël CABASSY Forestiers du Monde®

  • daniel lauton

    La civilisation tue la nature.
    Les panneaux solaires doivent être placés sur des parkings couverts, sur des toitures.
    Les panneaux ne doivent pas monopoliser une surface, ils doivent partager.
    Certes c’est moins de facilité pour l’exploitant.

    • Jean-Noël CABASSY Auteur de l’article

      M. Daniel LAUTON, Bonjour. Merci pour votre message de soutien. Nous partageons votre analyse; Rien ne doit plus désormais justifier le moindre défrichement de forêt ! Nous estimons désormais que la surface forestière française ne progresse plus. Rien qu’en Côte d’Or (département concerné par le projet de défrichement de la forêt communale de Selongey), les données publiées par l’Inventaire Forestier National (IFN) attestent d’une déforestation de 90 hectares entre 1990 et 2004. Nous ne disposons pas de données plus récentes mais regardons simplement autour de nous. Combien de nous observent aujourd’hui des afforestations (installation d’une forêt sur des terres non boisées) et combien observent des défrichements. A nous de nous mobiliser pour exiger l’interdiction des défrichements par la loi forestière. Merci de faire circuler la pétition car d’autres projets sont déjà programmés et les citoyens doivent être alertés. Salutations forestières citoyennes. Jean-Noël CABASSY Forestiers du Monde®

    • Jean-Noël CABASSY Auteur de l’article

      Madame Véronique GUITTOY. Bonjour. Merci pour votre message de soutien. En effet, une citoyenne a lancé une pétition.
      https://www.change.org/…/monsieur-g%C3…/fbog/368629620
      je vais l’indiquer dans l’article. Salutations forestières citoyennes. Jean-Noël CABASSY Forestiers du Monde®