Mission internationale Cigogne Noire en Lettonie et Estonie. 22 – 27 septembre 2021.


Paul BROSSAULT, Chargé de mission Cigogne Noire (Black Stork) pour l’ONGE Forestiers du Monde®, également Expert UICN Cigogne Noire, s’est rendu en Lettonie et en Estonie du 22 au 27 septembre 2021 afin d’y rencontrer ses homologues locaux Experts Cigogne noire.
 
Il s’agissait de poursuivre la structuration du Groupe International des Experts et Observateurs de la Cigogne Noire (GIEOCN) fondé à l’initiative de l’ONGE Forestiers du Monde® et dont l’animation et la coordination sont confiées à Paul BROSSAULT (paul.brossault@gmail.com). Cette organisation bénévole doit faciliter la collaboration internationale et l’échange d’informations entre amateurs et professionnels, tous spécialistes de cette espèce protégée migratrice qui ne connait pas de frontières !
 
Le site Internet www.gieocn.org ou www.ciconia-nigra-international-experts.org est dédié à cette collaboration internationale.
 
Balisage GIEOCN
 
Ces deux pays (Lettonie et Estonie) observent une baisse de la population nicheuse de la Cigogne noire depuis plusieurs années. La raréfaction des supports de nid, le dérangement par l’activité forestière et l’accroissement du Pygargue à queue blanche, prédateur de l’espèce, expliqueraient le déclin de l‘espèce dans les pays baltes.
 
Paul BROSSAULT fut ainsi respectivement accueilli en Lettonie par M. Maris STRAZDS de l’Institut de biologie de l’Université de Lettonie à Riga et en Estonie par M. Urmas SELLIS membre du Eagle club, société estonienne d’ornithologie. Nous présentons ici un résumé sa mission.
 

Mission internationale Cigogne Noire. Messieurs Urmas SELLIS, Paul BROSSAULT et Maris STRAZDS

 
Les Cigognes noires avaient quitté les pays. Elles sont parties en migration, donc aucune observation de l’espèce pendant ce séjour.
 
En Lettonie, les visites de terrain consistent à vérifier des nids qui n’ont pas été suivis pendant la saison de reproduction pour contrôler s’ils ont été occupés ou non. Les indices sont donc analysés sur site : coquilles d’œufs au sol, nid rechargé, nid en mauvais état.
 
Circuit visite des nids en Lettonie
 
Les nids sont installés sur des arbres de gros diamètre. Les peuplements forestiers sont principalement constitués de Pin sylvestre, Bouleau, Épicéas, Trembles et de rares Chênes. Le Hêtre est absent. Ce sont des forêts de plaine avec peu de relief, souvent humides avec de nombreux fossés de drainage où règne le castor.
 
Des traces d’Élan sont relevés, la Gélinotte est commune, le Grand tétras bien présent par place. Le cri du Grand corbeau retentit partout.
Nous passons par le Parc national de Gauja dont la rivière est une zone de gagnage pour la Cigogne noire qui niche dans la réserve intégrale.
 
Rivière fréquentée par la Cigogne noire dans la réserve
 
Créé en 1973, c’est le plus grand parc national des pays baltes d’une surface de 917 km² .
 
Limite de la réserve intégrale du parc national de Gauja en Lettonie.
 
En Lettonie, l’exploitation forestière est importante. On croise de nombreux camions transportant du bois d’industrie. Les peuplements sont équiennes, les coupes rases interdites; des arbres isolés ou en bouquet doivent être conservés.
 
Des arbres isolés ou en bouquet doivent être conservés
 
La surface de la coupe est limitée à 2,5 ha. La régénération se fait par plantation : Pins sylvestre, Bouleau, Tremble. La forêt a une allure de damier. Pour le Tremble, l’âge d’exploitabilité est fixé à 40 ans. Les gros arbres disparaissent progressivement et dans le même temps les supports de nid pour la Cigogne noire.
 
L’âge moyen des arbres portant un nid de Cigogne est de 110 ans avec des diamètres impressionnants y compris pour le Bouleau. Au titre des mesures de protection de la biodiversité, on citera les micro réserves constituées en forêt dans le périmètre de reproduction des espèces sensibles dont la Cigogne noire. Elles peuvent être déclassées, si elles n’ont plus de raison d’être, après avis des experts.
 
En Estonie, la mission consistait à démonter les deux dispositifs de web cam qui permettent de suivre en direct sur YouTube le déroulement de l’élevage d’une nichée depuis le retour des adultes en mars, jusqu’à l’envol des jeunes. M. Urmas SELLIS qui maitrise la technique de la grimpe démonte le système : le capteur d’images et le micro au nid, la caméra sur un arbre voisin, une antenne pour la retransmission située plus loin et enfin les batteries au sol à une trentaine de mètres. L’un des nids est situé dans un pin dans le Parc national de Karula.
 
Panneau du parc national de Karula en Estonie.
 
C’est le plus petit parc national estonien d’une surface totale de 123 km². Il fut créé en 1993. Il est constitué de forêts à 70%. 40 lacs sont dénombrés. S’y ajoutent des marais, des tourbières et quelques paysages agricoles en herbe. Le relief est légèrement vallonné, le point culminant est à 137,8 m.
 
La reproduction de la Cigogne noire est régulière dans le parc national de Karula avec en moyenne deux couples nicheurs chaque année. Un ours a ravagé un rucher. Le parc national est chargé de l’indemnisation.
L’autre nid au nord de Tartu est situé dans un Bouleau équipé d’une web cam. Un des jeunes équipé d’un émetteur a entamé sa migration par la France (donc voie de l’Est) ce qui est peu courant pour les cigognes noires estoniennes qui migrent majoritairement par l’Est, le Bosphore puis Afrique de l’Est jusqu’en Éthiopie et Soudan. La LPO Aisne a participé aux recherches de l’oiseau qui n’a pas été retrouvé. Une panne d’émetteur est possible.
Ce même nid a subi par le passé une tentative de prédation par un Ours brun, traces de griffes sur le tronc. Mais le nid était trop haut. L’animal a été repéré au piège photo.
Le nid est suivi en direct par des internautes du monde entier, un forum permet aux spectateurs d’échanger.
 
Pour toute information sur la cigogne noire et le Groupe International des Experts et Observateurs de la Cigogne Noire (GIEOCN), vous pouvez utilement contacter Paul BROSSAULT: 06 08 68 45 16 ou paul.brossault@gmail.com
 
Légendes des photographies jointes dans l’ordre d’apparition : Mrs Urmas SELLIS, Paul Brossault et Maris STRAZDS, le circuit de visite des nids en Lettonie, Une rivière fréquentée par la Cigogne noire dans la réserve, la feuille de chêne qui marque la limite de la réserve intégrale, des rrbres conservés dans une coupe rase, un panneau du parc national de Karula,
Print Friendly, PDF & Email

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *