Le guide pédagogique « Bâtir la forêt; Ensemble, développons la biodiversité et luttons contre l’effet de serre »


Forestiers du Monde® propose aux enseignants des élèves d’écoles primaires un guide pédagogique intitulé « Bâtir la forêt;  Ensemble, développons la biodiversité et luttons contre l’effet de serre ! »

Le guide pédagogique "Bâtir la forêt; Ensemble développons la biodiversité et luttons contre l'effet de serre"

Le guide pédagogique « Bâtir la forêt; Ensemble développons la biodiversité et luttons contre l’effet de serre »

Pourquoi apprendre à bâtir des forêts ?

« Notre maison brûle et nous regardons ailleurs. La nature mutilée, surexploitée ne parvient plus à se reconstituer et nous refusons de l’admettre (…). La terre et l’humanité sont en péril et nous en sommes tous responsables. Il est temps je crois d’ouvrir les yeux (…). Nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas ! Prenons garde à ce que le XXI ième siècle ne devienne pas, pour les générations futures, celui d’un crime de l’humanité contre la vie. » Discours de Monsieur el Président de la République Française Jacques CHIRAC prononcé devant l’assemblée plénière du sommet mondial sur le développement durable réuni à Johannesburg du 26 aout au 4 septembre 2002.

Nous sommes sans doute une des dernières générations qui peuvent éviter des dommages irréparables. Alors il est peut être temps d’apprendre à bâtir des forêts !

Objectifs pédagogiques poursuivis par ce guide

Les enseignants peuvent désormais avec leurs écoliers « bâtir une forêt » en développant le programme de l’Éducation nationale. ce guide pédagogique a l’ambition de permettre à tout instituteur ou professeur des écoles de bâtir avec sa classe une véritable forêt tout en s’inscrivant dans le programme officiel de l’Éducation Nationale (cycle 3). La conception de ce guide pédagogique traduit l’engagement bénévole de Forestiers du Monde® de favoriser l’appropriation par les plus jeunes générations de la dimension citoyenne des problématiques forestières contemporaines.

En bas des pages gauches généralement, dans la feuille, vous trouverez les items extraits du programme officiel de l’Éducation nationale, cycle 3, abordés dans la leçon.

Ce guide en première version a reçu le label interministériel « A l’École de la Forêt’. Ce label propriété conjointe du ministère de l’Éducation Nationale et du ministère de l’Agriculture en charge des forêts traduit l’intérêt de cette démarche innovante proposée aux enseignants de troisième cycle élémentaire.

Ce guide a été conçu en prolongement des créations forestières  pédagogiques d’essences diversifiées réalisées en France durant les 10 dernières années scolaires.

Au regard des engagements pédagogiques pris par l’association Forestiers du Monde®, cet ouvrage totalement gratuit à destination des enseignants et des écoliers, peut être partiellement ou totalement reproduit et / ou photocopié pour les besoins de l’enseignement sans aucune autorisation des auteurs.

Nous vous remercions de nous adresser toute observation en mesure d’améliorer la qualité de cet ouvrage.

 Qu’en dit Monsieur Philippe MEIRIEU qui a accepté de le préfacer ?

« Citoyens des forêts

Certains pourraient croire que l’éducation à l’environnement – et, plus particulièrement, la réflexion sur la forêt – n’est qu’un des multiples gadgets inventés récemment pour détourner l’école de ses missions fondamentales : lire, écrire, compter. Or, on ne souligne pas assez que ces trois verbes – auxquels il faudrait en ajouter un quatrième : parler – sont des verbes transitifs et qu’on lit, écrit et compte toujours « quelque chose ».
À cet égard, le choix des supports et des exercices de tous ordres n’est jamais innocent et l’on apprend toujours à travers eux une multitude de choses. Jules Ferry l’avait bien compris qui, pour construire l’unité nationale, fit apprendre à lire aux enfants à travers le célèbre Tour de France par deux enfants. La priorité, alors, était de construire un sentiment d’appartenance à la Patrie qui venait d’être amputée de l’Alsace et la Lorraine et devait se ressouder pour faire face à l’ennemi comme pour stabiliser son empire colonial. Nul ne trouva, alors, à redire à ce que l’apprentissage de la lecture s’effectue à travers des textes qui comportaient un important « message »…
Or, si l’on cherchait l’équivalent contemporain de ce projet historiquement très situé, on pourrait se demander si cela ne pourrait pas être la construction, à travers l’école de l’appartenance de chacun à un monde fini et solidaire.
Le vingtième siècle, en effet, fut le siècle de ces deux découvertes essentielles qu’on n’avait que pressenties fugacement jusque-là. Le monde est fini : nous ne pouvons plus y puiser des « biens » allègrement et sans souci du futur. Le monde est fini est son avenir n’est pas entre les mains d’une force extérieure : il est entre nos mains. Pour la première fois dans l’histoire, les hommes et les femmes que nous sommes ne peuvent pas être complètement certains que l’univers leur survivra… Cette survie est leur affaire ! Et puis, dans cette aventure, nous sommes irrémédiablement solidaires. Et notre solidarité, avant d’être une valeur est un fait : rien de ce que nous faisons est sans importance, rien n’est insignifiant, tout pèse, d’une manière ou d’une autre, sur l’avenir du monde… Comment ne pas voir que ces deux constats modifient radicalement les perspectives qui sont les nôtres et, en tout premier lieu, pour ceux et celles qui ont fait « profession du futur », les éducateurs ?
Mais, voilà des réalités bien terribles et qu’on ne peut manipuler à la légère devant et avec des êtres fragiles et en construction, les élèves. La télévision, les films de science-fiction, la bande dessinée sont déjà là pour prophétiser… Et l’école n’est pas le lieu de la prophétie : elle est le lieu d’un apprentissage adapté aux enfants, progressif, qui les implique assez pour qu’ils se sentent concernés, mais introduit assez de distance pour que l’intelligence puisse opérer. Bref, à côté de ceux et celles qui mettent en scène la question de l’environnement de manière spectaculaire et en jouant essentiellement sur l’émotion (avec des effets assez minces – il faut bien le dire – sur les comportements quotidiens), il revient à l’école de mettre en place des approches pédagogiques cohérentes. Sans dramatiser, mais en regardant les choses en face. Sans culpabiliser, mais en responsabilisant les futurs citoyens. Sans fatalisme, tout au contraire : en donnant les moyens de comprendre et d’agir. En redonnant sa place à l’initiative de l’homme debout, l’homme qui sait ce qu’il doit au monde dont il fait partie intégrante, l’homme qui sait le prix des choses et la patience du temps. L’homme qui sait se promener en forêt en y voyant renaître le monde.
Le guide que vous avez entre les mains a la vertu rare d’être un outil pédagogique à hauteur d’homme… et d’arbres ! Il faut en remercier les artisans et l’utiliser avec nos élèves pour qu’ils apprennent, dans nos classes, à être aussi « citoyens des forêts ».

La petite histoire de ce guide pédagogique

Vous découvrez ici la seconde version du guide pédagogique « Bâtir la forêt ». La première version fut imprimée en avril 2007 et son tirage en 2000 exemplaires fut rapidement épuisé.

Les premières créations forestières pédagogiques biodiverses imaginées et réalisées le furent en Côte d’Or dans les années 2003-2004 et 2004-2005. Le groupement des commerçants du centre commercial de la Toison d’Or de Dijon, la Caisse d’Épargne de Bourgogne et le Conseil Régional de Bourgogne ont permis de financer la première version de cet ouvrage, unique puisqu’il s’agit bien de permettre à des écoliers dans le cadre de leur projet d’école, d’apprendre à bâtir des forêts biodiverses.

Depuis de nombreuses créations forestières pédagogiques biodiverses ont vu le jour sur le territoire français, notamment en région Bourgogne, en région Picardie (Belleu) et en région Rhône-Alpes (Lhuis).

Afin de poursuivre notre accompagnement bénévole des enseignants et des élus prêts à s’engager dans l’aventure de la création forestière biodiverse sur leur commune, une seconde version du guide « Bâtir la forêt » s’avérait nécessaire. Cette seconde version est riche des savoir faire acquis au fur et à mesure des projets. Mieux encore, elle promeut désormais le concept novateur de plantation par bosquets biodivers associant arbres et arbustes selon une composition et une architecture directement inspirée de la nature.

Remerciements.

Forestiers du Monde® remercie les contributeurs financiers qui ont soutenu ce projet de nouvelle version:

  • Le Conseil Régional de Bourgogne,
  • La Toison d’Or de Dijon,
  • La délégation EDF en Bourgogne

forestiers du Monde® remercie également les bénévoles qui ont accepté de participer à la mise à jour du guide et la publication de la présente seconde version:

  • Anne DAVAINE, membre de Forestiers du Monde®, en fonction à l’époque à l’école élémentaire publique des peupliers à Beaune,
  • Bernard LECLERCQ, membre de Forestiers du Monde®, Docteur d’Etat en écologie, professeur agrégé de biologie (er), référent « Écologie forestière » au sein de Forestiers du Monde®,
  • Françoise DUGAST, membre de Forestiers du Monde®, professeur de Français, chargée du bon usage de la langue française au sein de Forestiers du Monde®,
  • Pascal OBSTETAR, ingénieur forestier de l’Etat, co-fondateur Forestiers du Monde® – France, fondateur de la société BIO ECO FORESTS, co-président de Forestiers du Monde® – France

Nous n’oublions pas les contributeurs de la première version du guide:

  • Pierre BEAUDESSON, membre de Forestiers du Monde®, chargé de mission environnement auprès du Centre National Professionnel de la Propriété Forestière (CNPPF) en fonction sur Orléans,
  • Jaime SAIZ, membre de Forestiers du Monde®, professeur des écoles en fonction à l’école publique élémentaire Darcy de Dijon

Les membres du bureau en fonction à l’époque de la conception de cette seconde version:

  • Sylvie JOUVENCEAU, ingénieur forestière, membre de Forestiers du Monde®, salariée d’un cabinet d’expertise forestière de Dijon, secrétaire du bureau national de Forestiers du Monde®-France,
  • Frédérique GAUTIER, chef du service contrôle de gestion de l’ANDRA, trésorière du bureau national de Forestiers du Monde® – France,
  • Jean-Noël CABASSY, fonctionnaire de l’Office national des forêts, co-fondateur de Forestiers du Monde®-France, co-président de Forestiers du Monde® – France,

Forestiers du Monde@ remercie enfin tous les écoliers enseignants, élus, parents qui ont contribué et contribuent chaque nouvelle année scolaire et chaque nouvelle saison de plantation aux créations forestières pédagogiques biodiverses, chaque année plus nombreuses en France ! Car ils contribuent aussi à ce guide, à son amélioration par leurs questions, leurs suggestions et leurs observations.

Comment se procurer cet ouvrage gratuit ?

Pour vous procurer cet ouvrage gratuit, nous vos invitons à nous écrire ou nous adresser un courriel aux adresses suivantes:

  • Forestiers du Monde® – France, 42 B Avenue Victor HUGO, 21000 DIJON, FRANCE
  • Courriel: Forestiers-du-Monde.France@sfr.fr

Vous pouvez également télécharger ce guide ici !

 

Print Friendly