Mission internationale Cigogne Noire: rapide bilan de la saison d’hivernage 2017-2018 en Afrique de l’Ouest


A l’occasion des premiers retours en Europe des cigognes noires (Ciconia nigra) qui ont hiverné en Afrique de l’Ouest, l’ONGE Forestiers du Monde® animée de la volonté de fonder le Groupe International des Experts et Observateurs de la Cigogne Noire (GIEOCN), tient à porter à la connaissances des membres et citoyens quelques informations.

En cette fin de mois de Mars 2018, les Cigognes noires s’approchent désormais des sites de reproduction en Europe. La cigogne noire baptisée Kaedi, partie de Gambie, sera vers son nid au nord de l’Allemagne en Schleswig Holstein. Deux autres cigognes noires qui nichent en France sont encore en migration l’une est en Espagne et l’autre au Maroc.

Paul BROSSAULT, Chargé de mission Cigogne noire pour l’ONGE Forestiers du Monde®, animateur bénévole du Groupe International des Experts et Observateurs de la Cigogne Noire (GIEOCN), s’est rendu en novembre 2017 sur les sites africains où hivernaient ces trois oiseaux au sud de la Mauritanie. Il a été accueilli par le Mr le Maire de Kaedi (à droite sur le cliché ci-dessous) que nous remercions.

Bakara Koita à gauche et le maire de Keadi. Mission cigogne noire hivernage 2017-2018

Paul BROSSAULT aura contribué à nouer sur place de nombreux contacts et sensibiliser nos interlocuteurs mauritaniens.

Sensibilisation d'étudiants mauritaniens. protection de la cigogne noire. Hivernange 2017-2018

Les étudiants en formation agricole sont ainsi sensibilisés à l’écologie de la Cigogne noire. Ils pourront ainsi développer des pratiques agricoles favorables à l’espèce migratrice.

Sensibilisation d'étudiants mauritaniens. protection de la cigogne noire. Hivernange 2017-2018

Contact fut également pris avec l’Association des Maires et parlementaires du Gorgol (AMPG) qui fit très bon accueil à Paul BROSSAULT.

Sensiibilisation des Maires et Parlementaires du Gorgol en Mauritanie.

Les élus de l’AMPG se sont montrés attentifs et intéressés par le sujet et son orateur.

Mission cigogne noire: hivernage 2017-2018 Paul BROSSAULT

Paul BROSSAULT avait préparé son intervention de longue date. L’enjeu est important car la protection de la Cigogne noire commence par l’intérêt que les élus portent à l’espèce en Mauritanie comme en France.

Mission cigogne noire: hivernage 2017-2018 Paul BROSSAULT

Grace à l’appui sur place de l’Association des Maires et Parlementaires du Gorgol (AMPG) dans le cadre de la coopération décentralisée avec la Région Française Centre Val de Loire, la prospection sur le terrain a permis d’accéder aux milieux humides fréquentés par les Cigognes noires.

Réunion AMPG - FDM du 6 novembre 2017. Mission cigogne noire: hivernage 2017-2018 Paul BROSSAULT

Ces zones, d’accès difficile en brousse, ont été prospectées en compagnie de Bakari Koita Amara (à gauche sur le premier cliché illustrant cet article) interlocuteur mauritanien de la Région Centre Val de Loire et Djibi Ba guide.

Zone d'hivernage mauritanien de la cigogne nicheuse en Côte d'Or

Ces zones encore humides à la sortie de la saison des pluies au nord du fleuve Sénégal sont la première étape pour ces oiseaux après le survol du désert. La sécheresse étant sévère, ces vastes points d’eau vont se tarir progressivement et les Cigognes vont quitter la Mauritanie vers des zones plus hospitalières vers le sud. L’une ira en Gambie, l’autre au Sud Est du Sénégal.

Un déplacement vers l’ouest le long du fleuve Sénégal a permis d’observer la troisième Cigogne hivernant pour la troisième année dans le Parc national du Diawling situé en Mauritanie dans le delta du fleuve Sénégal, tout près de l’océan.

Zone humide du parc national du Diawling. Mission mauritanienne. hivernage 2017-2018

Grace aux positions satellitaires et au pilotage dans les marécages par Zeine, Chef de la garderie du parc national du Diawling, la cigogne noire baptisée Anthéa, nicheuse en Côte-d’Or (France), a été observée en compagnie de deux autres cigognes noires. Elle séjourne sur un petit espace en eau saumâtre et parait se nourrir de petits crabes.
L’excellent accueil reçu sur place a permis de remplir la mission qui consistait à identifier les zones humides fréquentées par les Cigognes noires. Les points d’eau sont soumis à une forte pression des troupeaux des nomades et la faune sauvage doit s’adapter.

Par ailleurs une équipe d’éco-gardes soutenue par l’ONGE Forestiers du Monde®, aura permis d’observer le stationnement des Cigognes noires sur la zone humide du Saloum au sud de Dakar. Les observations auront révélé la présence de près d’une quarantaine de Cigognes noires parmi lesquelles des oiseaux bagués qui ont été contrôlés. Ces contrôles confirmeront la présence de trois oiseaux bagués en Côte-d’Or (France).

Nous remercions pour leur engagement et leurs contributions à la réussite de cette campagne d’observations et de suivi des cigognes noires en Afrique de l’Ouest, Messieurs Simon CAVAILLES, ornithologue français, membre de l’ONGE Forestiers du Monde®, coordonnateur de cette campagne 2017-2018 d’observation et de suivi, Pape Seydou Sène, jeune ornithologue sénégalais, Makha Diawara, Président des écogardes de Kousmar et Malick NDIAYE, Ingénieur des Eaux et Forêts, Délégué de Forestiers du Monde® – Sénégal.

L’étude des conditions d’hivernage de la Cigogne noire en Afrique de l’ouest participent à la protection de cette espèce migratrice lien nord-sud, Afrique-Europe.
Cette saison aura été aussi l’occasion pour l’Association des Maires et Parlementaires du Gorgol (AMPG) et l’ONGE Forestiers du Monde® de conclure une convention destinée à poursuivre la protection de la cigogne noire.

Les forestiers africains et européens se mobilisent pour agir concrètement en faveur de cette espèce migratrice, bien commun de l’Humanité, dont le cycle biologique se déroule sur nos deux continents !

Print Friendly, PDF & Email

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *