Arleuf: la reforestation pédagogique biodiverse des écoliers d’Arleuf. Bourgogne (Fr). Années scolaires 2006-2008.


Ce projet pédagogique réalisé sur les deux années scolaires 2006-2007 et 2007-2008 est né en 2005 de la convergence opportune de plusieurs facteurs dont le plus important sera l’engagement du citoyen forestier Mr Sylvain MATHIEU, aujourd’hui membre de Forestiers du Monde®, en charge de l’animation de la représentation Forestiers du Monde® – Nièvre et Morvan.
La commune d’Arleuf, grande commune parmi les petites (800 habitants et 6000 ha dont 4000 de forêt) est un cas unique dans la Nièvre et peut-être bien au-delà : elle a une école dans un de ses hameaux, Le Chatz, avec une cour non close, ouverte sur une sapinière qui la borde. C’est donc une école en pleins champs. C’est une survivance des 4 écoles de hameaux qui étaient réparties sur la commune en plus de celle du bourg : Montignon, Le Châtelet, Les Brenots, Le Chatz. Il en fallait des écoles à l’époque : au recensement de 1881, la commune comptait 2830 habitants ! Cette école accueille les CE2, CM1 CM2 alors que l’école du bourg accueille les maternelles, CP et CE1.

Une plantation d’épicéas à récolter avant de laisser la place à une nouvelle forêt diversifiée
Des épicéas ont été plantés dans les champs jouxtant l’école il y a environ 40 ans, lieu dit « Champ Mariole », section G 272. C’est un parfait exemple de ce qu’on appelle un boisement « timbre poste » : un boisement assez peu esthétique aux formes rectilignes entouré de champs. De plus ce boisement a formé comme une enceinte autour de l’école, des arbres ont été plantés jusqu’au ras des bâtiments. Lorsqu’en 2005 cette parcelle a été coupée à blanc, la municipalité a souhaité la racheter, pour éviter qu’elle ne soit reboisée à l’identique avec des résineux.

Terrain d'Arleuf après récolte des épicéas (Small)
Au même moment, l’instituteur du Chatz avait fait part d’un besoin de sentier de découverte forestière dans les environs de Château-Chinon. En fait, il existait des espaces de découverte dans le Morvan mais ceux-ci se trouvent à 50 km; or il souhaitait que les écoliers du canton puissent découvrir leur environnement immédiat afin de mieux se l’approprier, afin aussi d’éviter de faire 100 km en bus aller-retour alors qu’on a tout ce qu’il faut sur place !

Le co-financement public-privés de cette opération
En 2005, par une convention signée le 22 décembre, Forestiers du Monde® a obtenu d’EDF délégation régionale en Bourgogne une proposition de soutien financier de 1520 € pour la création d’un boisement biodivers fixateur de carbone. Ce montant est composé de deux versements de 760 € chacun:

  • 27 chèques pour un montant total de 760 €, libellés au nom de Forestiers du Monde® provenant de donateurs et recueillis par EDF-Bourgogne à l’occasion d’un déplacement en Allemagne organisé à l’attention d’élus, techniciens territoriaux, architectes et maîtres d’ouvrages sociaux de Bourgogne,
  • 760 € versés par EDF-Bourgogne désireuse de soutenir la mise en œuvre d’un projet pédagogique d’éducation à l’environnement au profit d’écoliers visant par la création de nouvelles forêts biodiverses à ré-équilibrer le bilan « Carbone » du déplacement en Allemagne.

Nous tenons à remercier tous les donateurs dont vous trouverez ici la liste ainsi que le délégué d’EDF en Bourgogne, Mr Marc BENNER, pour leur soutien. La somme de 1520 € a été affectée exclusivement et intégralement à la préparation du terrain préalablement à la plantation, les plants forestiers ayant été offerts.

Car Forestiers du Monde® a déjà mené avec succès de tels projets de création forestière pédagogique biodiverse  dans plusieurs communes de Côte d’Or. De plus, EDF Bourgogne souhaitait que ce projet puisse si possible être réalisé dans le Parc Naturel Régional du Morvan. Ce projet sera aussi la première reforestation pédagogique biodiverse de la Nièvre !

Une véritable expérimentation grandeur nature aux portes de l’école communale
L’idée est alors venue de profiter de l’occasion pour planter dans cette parcelle toutes les espèces d’arbres qui poussent dans le Morvan afin de créer un boisement très diversifié à but pédagogique pour les enfants d’Arleuf et du canton de Château-Chinon. Forestiers du Monde®, représentée par Sylvain MATHIEU, s’est donnée comme objectif de  créer des ilots qui représentent chacun un type de station forestière du Morvan en se basant sur le guide simplifié des stations du Morvan. Il s’agit bien d’une expérimentation forestière. Ainsi l’un des ilots correspondant à la station la plus sèche (sol superficiel et roche apparente) permettra d’illustrer les réponses forestières possibles face au réchauffement climatique avec l’introduction d’essences plus résistantes à la sécheresse telles que  le cèdre, le robinier. Un autre ilot comportera uniquement les essences introduites dans le Morvan. L’emplacement de cette parcelle pour un tel projet est idéal puisque jouxtant l’école, les élèves pourront suivre son évolution de près sans se déplacer.

Terrain de la future reforestation pédagogique biodiverse vu de la cour de l'école d'Arleuf en 2006 après exploitation des épicéas.
Par ailleurs, l’éducation à l’environnement fait partie des programmes de l’enseignement primaire. Ce projet est donc un excellent support pour apprendre aux élèves deux enjeux majeurs pour l’avenir de la planète : la biodiversité et l’effet de serre.
La commune a donc acheté en septembre 2006 la parcelle jouxtant l’école du Chatz cadastrée G 272, lieudit « Champ Mariole » d’une superficie de 99 ares 18 ca.

[mapsmarker marker= »9″]

Fin 2006, le projet a encore été encouragé : il a obtenu le label interministériel « A l’école de la forêt ». Ce label qui permet d’obtenir des financements du ministère de l’Éducation nationale a été accordé avec une excellente évaluation du comité régional bourguignon.

Le 8 mars 2007, Sylvain MATHIEU agissant en qualité de représentant de l’ONGE Forestiers du Monde® pour la Nièvre et Morvan expose au conseil municipal d’Arleuf le projet de création d’une forêt pédagogique biodiverse au profit des écoliers de la commune d’Arleuf. Vous trouverez ici la délibération du conseil municipal d’Arleuf en date du 8 mars 2007
Par ailleurs, ce projet a obtenu un soutien financier du pays Nivernais-Morvan pour les déplacements des autres écoles sur le site car il s’adresse à tous les cycles 3 du canton et vise à leur faire découvrir l’ensemble de la problématique forestière sur 3 ans : fonctions écologiques, économiques et sociales de la forêt.

La Sainte-Catherine était le dimanche 25 novembre 2007, la plantation s’est donc déroulée sur deux jours:

  • vendredi 23 novembre 2007, ce sont tous les élèves des écoles d’Arleuf ainsi que d’autres du canton de Château-Chinon qui sont venus planter,
  • Samedi 24 novembre 2007, tous les parents ainsi que les habitants et les élus de la commune ont a leur tour été conviés à venir eux aussi planter un arbre.

La couverture médiatique de l’évènement:

  • publication dans le journal « La gazette du Morvan », édition du 23 novembre 2007, d’un article intitulé « participer au reboisement en plantant son arbre »,
  • publication dans le journal « La gazette du Morvan », édition du mardi 27 novembre 2007,  d’un article intitulé « Une forêt créée par les enfants »,
  • publication dans le journal du centre, édition du 24 novembre 2007, d’un article intitulé « Aujourd’hui, plantons un arbre ».

Vous trouverez ici les articles composant la revue de presse présentant la reforestation pédagogique biodiverse d’Arleuf.

Print Friendly, PDF & Email

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *